Le FN11 a défilé en l’Honneur de Jeanne D’Arc

Première pour la fédération, les membres du FN11 ont cette année défilés en l’Honneur de notre Sainte Jeanne D’Arc, héroïne Nationale.

Ce sont plus de 100 patriotes qui ont arpentés le centre-ville de Carcassonne pendant plus d’une heure derrière une banderole de 4 mètres de long indiquant « Marine Présidente » et « Front National, premier parti de l’Aude ».
La foule a pu scandé des slogans tels que « Ni Droite, Ni Gauche, Front National ! », « Les casseurs en prison », « Patriote, rejoins-nous », « Antifas honte à vous ! » ou encore « Terroristes, hors de France ».
Nous avons également apporté notre soutien à plusieurs reprises à nos Forces de L’Ordre en hurlant des « Pour nos policiers, gendarmes, militaires, sapeurs-pompiers HIP HIP HIP … HOURRA ! ».
Quelques Carcassonnais se sont joints au cortège pendant que d’autres nous ont applaudis du haut de leurs balcons.

Christophe Barthès, secrétaire départemental du FN11 et conseiller régional, a ensuite fait un discours retraçant l’Histoire de Jeanne (texte à venir sur le site).

C’est en fin de ce défilé qu’une gerbe a été déposée en Hommage à notre Héroïne.

Les Frontistes se sont ensuite retrouvés à Trèbes pour un repas convivial.

Menaces islamistes contre le 3e RPIMa : le laxisme doit cesser !

Logo blason 11Vendredi dernier, un Carcassonnais de 21 ans, déjà condamné à 12 reprises et prétendant être « le fils d’Oussama Ben Laden », a été condamné à 2 mois de prison pour avoir menacé un soldat du 3e RPIMa de commettre un attentat Islamiste contre la base militaire.

Accompagné d’un Marocain en situation irrégulière, lui aussi multi-récidiviste, ce dernier avait lui aussi été condamné à 2 mois de prison en janvier pour ces faits.

Cet individu avait également écopé de 8 mois fermes pour avoir saccagé sa cellule en Novembre, après avoir dégradé des véhicules et menacé avec un couteau des riverains ainsi qu’un policier, moins d’un mois après avoir été jugé coupable de vols et outrages.

Le Front National de l’Aude s’insurge de ces condamnations dérisoires, qui seront certainement aménagées. Le laxisme de notre justice est criminel.

Nous demandons depuis des années l’expulsion immédiate des clandestins, la déchéance de nationalité Française pour les islamistes bi-nationaux, l’arrêt des remises de peine, ainsi que le rétablissement de la double-peine, qui consiste à faire purger la peine des étrangers dans leur pays d’origine, supprimée sous Nicolas Sarkozy.

La tolérance zéro pour les délinquants et criminels doit enfin être appliquée !

G.FERRIÉ et J.RANCOULE ont interpellé M.Viola, Président du conseil départemental

image

Grégory Ferrié, secrétaire départemental adjoint du FN11, et Julien Rancoule, se sont rendus à la réunion publique – ressemblant à s’y méprendre à un meeting du PS – de M.VIOLA, Président du conseil départemental de l’Aude, à Fanjeaux.
Après une heure de présentation de son bilan, non sans se jeter des fleurs, les Frontistes ont pu l’interpeller :

Gregory FERRIE: ­ Vous avez annoncé M VIOLA dans votre campagne électorale que vous mettriez en place une politique de bon sens si vous étiez élus, et qu’une de vos priorité serait de diminuer de manière conséquente les indemnités des élus pour permettre au département de réaliser d’importantes économies.

Alors oui c’est vrai que vous l’avez fait mais qu’a hauteur de 8%, ce qui vous personnellement ramène votre salaire mensuel de 5500E à 5300E. C’est un minuscule petit effort, c’est vraiment se moquer des Audois.

J’ai fait les calculs en tenant compte des différents salaires que perçoivent les élus du conseil départemental et j’en conclus que si vraiment vous aviez eu envie de mettre en place une politique de bon sens comme vous l’aviez promis dans votre campagne, vous auriez diminué ces indemnités à hauteur d’au moins 50%, ce qui aurait permis au département de réaliser une économie d’environ 3.000.000E en un mandat.

Alors j’aimerais savoir ce que ça vous fait quand aujourd’hui on demande au Audois de se serrer la ceinture et de faire des efforts et qu’à côté de ça des élus qui sont censés montrer l’exemple touchent des salaires plus que confortables et ne fassent pas de réels efforts pour permettre au département de faire des économies.

Lire la suite

Soutien aux Forces de l’Ordre ! Communiqué de France Jamet

jamet-montpellierCommuniqué de presse de France Jamet,

Membre du Bureau Politique du Front National

Présidente du Groupe des Elus Front National-RBM
au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

France Jamet et l’ensemble des élus du groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine à la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées apportent leur soutien le plus total aux policiers qui ont manifesté aujourd’hui leur colère contre la « Haine Anti Flics » dans toute la région.

Récemment honteusement mises en cause par l’extrême-gauche et la CGT, nos forces de l’ordre font pourtant preuve d’une responsabilité exemplaire. Mobilisés en continu depuis bientôt 6 mois dans le cadre de l’Etat d’Urgence pour lutter contre la menace terroriste et, plus largement, pour endiguer l’explosion de la criminalité, les policiers font face à une dégradation constante de leurs conditions de travail.

France Jamet tient à saluer le courage de ces hommes et de ces femmes qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour assurer la sécurité des Français, parfois au risque de perdre la vie (112 morts et près de 500 suicides depuis 2004 !). Le laxisme judiciaire et les coupes budgétaires doivent cesser pour permettre à la police d’agir efficacement contre l’ensauvagement de la société.

Le Front National propose la mise en place de la présomption de légitime défense pour les policiers, le renforcement des effectifs et de moyens des forces de l’ordre ainsi que l’application de la tolérance zéro envers les délinquants récidivistes. Avant de franchir le point de non-retour, restaurons rapidement l’autorité de la République !

France Jamet s’est rendu, ce mercredi midi, devant l’Hôtel de Police de Montpellier pour
soutenir la manifestation des policiers tandis que Julien Sanchez et Yoann Gillet étaient à Nîmes, Maïthé Carsalade et Julien Leonardelli à Toulouse et Laure-Emmanuelle Philippe et Christophe Barthès à Carcassonne.

Les Conseillers Régionaux du Front National ne laisseront ni la racaille ni les manipulateurs d’extrême-gauche faire de la police une cible !

Le FN11 à Carcassonne pour défendre les Forces de l’Ordre

Des représentants et militants du Front National de l’Aude ont participé à la manifestation en soutien aux Forces de l’Ordre ce mercredi devant le commissariat de Carcassonne.

Agressés avec une violence sans précédent par les milices d’extrême-gauche, avec la complaisance de la gauche et la passivité de la droite, seul le Front National défend de toutes ses forces et sans réserve nos policiers et gendarmes face à la racaille !