La fête occitane de Trèbes sous le signe de la dictature socialiste

Le Front National de L’aude a joué le jeu pour la fête Occitane de Trèbes, car ce sont 40 militants ainsi que Laure-Emmanuelle Philippe et Christophe Barthès, nos conseillers régionaux, qui se sont rendus aux arènes ce dimanche.

C’est juste avant le défilé que l’on a pu apprécier le sectarisme des élus de la majorité du conseil municipal de Trèbes : cette dernière a jugé bon d’installer leur nacelle juste devant la facade de la permanence du FN11, et sont même allés plus loin en la déployant de façon à cacher notre banderole au public présent lors du passage des jouteurs.
Après une grosse colère de notre secrétaire départemental et l’arrivée de la gendarmerie de Trèbes, les courageux sectaires ont finalement décidé de l’installer plus loin.

À noter que la municipalité avait déjà prouvé leur manque de respect et de valeurs républicaines, puisque la veille, lors de l’inauguration officielle, le maire Eric Menassi avait convié sur le podium la sénatrice Gisèle Jourda, le président de Carcassonne agglo Régis Banquet, Alain Gignès pour le conseil départemental, ainsi que la sous-préfète, laissant volontairement de côté Christophe Barthès, notre conseiller régional, élu et natif de la commune.

Nous rappelons à ces bien-pensants du système que nous sommes des élus de la République au même titre qu’eux et que nous portons l’espérance d’une grande partie de la population. Mettre à l’écart les élus Front National, c’est mettre à l’écart de nombreux Français et de nombreux Audois.
Le Front National est incontestablement le premier parti de France, le premier parti de l’Aude et le premier parti de Trèbes. La permanence du FN11 se situe à Trèbes, nous sommes fiers d’exposer nos idées et nos valeurs au travers de notre enseigne et nos affiches à l’effigie de notre présidente Marine Le Pen en toute légalité.
Nous ne cachons pas nos convictions à la différence du Parti Socialiste du canton de Trèbes qui, lui, préfère l’obscurité d’une petite rue de la ville pour sa permanence tout comme celle de la rue Fedou à Carcassonne. Nous les comprenons cependant, vu les résultats catastrophiques qu’ils obtiennent et leur côte de popularité auprès des Français qui chute de jour en jour.
Malgré la petitesse de leurs actes médiocres, malgré leur déni de démocratie et malgré leurs tentatives de censure à notre égard, ils ne nous feront pas taire !

Ceci dit, la journée fût réussie et la fête fût belle. Après avoir visité les stands présents, c’est chez un viticulteur local que les convives ont bu un apéritif avant de profiter du banquet.

Publicités

Un commentaire sur “La fête occitane de Trèbes sous le signe de la dictature socialiste

  1. Que ces petits !!
    Cela ne m’étonne pas ! Ils sont toujours les mêmes, faires des petits coups bas ! Vite cachons les affiches du FN !! Sans oublié les affiches décoller avant que notre premier ministre ne traverse la ville !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s