Porte-à-porte à Limoux après les violences

Après l’agression de trois jeunes étudiants au couteau et au caillassage de nos forces de l’ordre à Limoux (voir communiqué ici), Julien Rancoule, responsable du canton de Limoux et du FNJ11, et Maxime Bot, adjoint au FNJ, sont allés au contact des habitants du quartier Saint Antoine dimanche dernier en faisant du porte-à-porte.

Les deux jeunes militants ont ainsi pris contact avec les résidents de ce quartier « sensible » et ont pu revenir sur ce qu’il s’est récemment passé, proposer les solutions du FN au niveau local et national pour en finir avec la délinquance, et écouter leurs doléances.

Le Front National, contrairement aux autres partis, n’attend pas la veille d’élections locales pour s’intéresser aux inquiétudes et aux demandes de la population.

La journée s’est achevée avec une séance de collage sur l’ensemble de la ville.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s