FN et FNJ Audois appellent à la mobilisation à quelques jours du 1e tour

Christophe Barthès, secrétaire départemental du FN11 et conseiller régional d’Occitanie, et Julien Rancoule, secrétaire départemental du Front National de la Jeunesse de l’Aude, tenaient une conférence de presse mercredi 19 avril 2017 pour appeler à la mobilisation des patriotes dans les urnes dimanche prochain (articles ci-dessous).

Dimanche 23 avril, pas une voix ne doit manquer pour porter Marine Le Pen au second tour, et à la Victoire le 7 mai prochain !

 

img002
Article de La Dépêche du Midi du 20/04/2017
Screenshot_20170420-125022_1
Article de L’Indépendant du 20/04/2017

Limoux : Face à l’impunité des racailles … Marine, vite !

Julien RancouleCommuniqué de Julien Rancoule, responsable FN du canton de Limoux et secrétaire départemental du FNJ 11 :

Le délinquant multi-récidiviste de Saint Antoine qui avait menacé et caillassé les gendarmes venus interpeller son petit-frère pour avoir agressé des jeunes au couteau a été jugé.

Condamné à cinq mois de prison … sa peine sera aménagée : il n’ira pas un seul jour derrière les barreaux malgré la gravité de ses actes !

Remercions le gouvernement de François Fillon qui, en 2009, a systématisé les aménagements de peines allant jusqu’à deux ans de prison.

Face au laxisme indécent de la droite et de la gauche, face à l’impunité de la racaille, seule Marine Le Pen aura le courage d’appliquer la tolérance zéro envers les délinquants et criminels !

Voir le précédent communiqué rédigé au moment des faits :  » Limoux : jusqu’à quand allons-nous laisser faire ? « 

Le FNJ 11 rentre en campagne

wp-1487798379465.jpg

Le Front National de la Jeunesse de l’Aude se lançait officiellement en campagne derrière Marine Le Pen vendredi dernier.

Après une conférence de presse (voir article ci-dessus), Julien Rancoule, secrétaire départemental du FNJ, et Maxime Bot, sont adjoint, organisaient un apéritif entre adhérents FNJ.
Une soirée sympathique qui en annonce d’autres : l’opération sera renouvelée régulièrement.

Rejoins-nous !

Quillan : l’échec cuisant du « vivre-ensemble » !

15644836_1441870322519815_1886683933_nCommuniqué de Maxime Bot, responsable FN du canton de Quillan et secrétaire départemental adjoint au FNJ :

Suite à notre précédent communiqué dénonçant des faits d’ultra violences d’un immigré clandestin dans la cité des trois quilles, un grand nombre de riverains vivant à proximité des migrants nous ont contacté pour témoigner des gênes et de divers faits intolérables qu’ils subissent au quotidien. Le « vivre ensemble » est visiblement un échec !
Aujourd’hui ce migrant-délinquant, qui avait saccagé son logement et qui s’était rebellé face aux forces de l’ordre a-t-il été sanctionné, expulsé ?

Actuellement en période hivernale, combien de nos compatriotes sont dans le besoin, mal-logés ou sans domicile fixe ? Combien de logements sont utilisés pour les clandestins, aux frais du contribuable ?
Les pseudos-humanistes socialistes ont décidé d’accueillir, au nom de leur idéologie mondialiste, un nombre déraisonné de migrants économiques au détriment des Français.
La pauvreté ou le chômage n’existeraient donc pas dans la Haute Vallée pour eux ?

Pour retrouver une France Juste, Marine Le Pen est la seule candidate à proposer de rendre prioritaires les Français notamment en terme d’emploi, de logement et de prestations sociales.

Violences au collège de Bram : l’Éducation Nationale complice !

Julien RancouleCommuniqué de Julien Rancoule, secrétaire départemental du FNJ de l’Aude :

Si notre pays est en proie à une hyper-violence de plus en plus fréquente et à un laxisme généralisé, nos établissements scolaires n’en font malheureusement pas exception.

En effet, nous notons une multiplication des cas d’agressions d’élèves par de petites frappes dans différents collèges du département.
C’est le cas d’un jeune Brammais, souffre-douleur depuis des mois d’un groupe de racailles en herbe. Ce dernier, plusieurs fois racketté et passé à tabac, a notamment souffert d’un traumatisme crânien nécessitant plusieurs jours d’ITT.
Le collège ne semblant pas décidé à agir pour le protéger, la maman de l’élève a décidé d’alerter la direction départementale de l’Education Nationale.
Après enquête, cette dernière n’a rien trouvé de mieux … que d’inviter la victime à changer d’établissement ! Intolérable.
Il est grand temps que la peur change de camp : le collège ne doit pas être une zone de non-droit et les brutes doivent être mises au pli ou virées ! Il en va de la sécurité et de la réussite de notre jeunesse.

 

La 3e circo en campagne pour Marine !

Les échéances électorales de 2017 approchant à grand pas, les responsables de cantons de la 3e circonscription de l’Aude (Ouest et Sud du département) se sont retrouvés en début de mois pour une réunion dînatoire. Au programme notamment : actions militantes à venir, organisation interne, communication, analyse géographique et découpage des secteurs.

Si ce rendez-vous fût productif et a permis de fixer un cadre de base pour les semaines et mois avenir, c’était également un moment bien sympathique autour d’une table aux saveurs locales où les différents invités ont pu discuter de sujets divers et variés dans un esprit de camaraderie.

Aussitôt dit, aussitôt fait : dès le lendemain, les différentes équipes étaient sur le terrain pour militer. Ainsi, les marchés de Quillan et Espéraza ont été tractés la première semaine, suivie la semaine d’après par les marchés de Castelnaudary le lundi, Bram le mercredi, et Limoux vendredi. Pour finir, des militants de Quillan ainsi que des membres du FNJ de la Haute-Vallée se sont rendus à une réunion pour la défense de la ligne TER Carcassonne-Limoux-Quillan.

Si nous avons noté que l’immense majorité des passants étaient catastrophés par l’état actuel du pays et du département et pour certain à bout de force de par leur situation personnelle, il est clair qu’une grande part d’entre eux fondent leur espoir sur une Victoire de Marine Le Pen en mai prochain.

Tenez bons, en 2017, on arrive !