[BUS] Fête des Nations à Nice le 1e mai

À l’occasion de la Fête des Nations organisée par le MENL (Mouvement pour une Europe des Nations et des Libertés), un bus gratuit a été mis en place au départ de Toulouse et qui effectuera un arrêt à Carcassonne.

  • Départ de Carcassonne à 05h45 – Gare de péage de Carcassonne EST (sortie N°24 de l’A61.
  • Retour à Carcassonne le 2 mai vers 1h30.

Veuillez vous inscrire rapidement par mail à fn31@frontnational.com ou par téléphone au

06 65 86 47 31.

Revenu universel dans l’Aude : Incitation à la paresse ou stratégie électorale ?


Communiqué de Christophe Barthès, secrétaire départemental du FN11 :

C’est bien connu, quand on dégringole, on essaye de se raccrocher aux branches !

Comment qualifier autrement la proposition d’André Viola, candidat déchu des législatives, président socialiste du conseil départemental de l’Aude, de vouloir tester le revenu universel ? Proposition proposée par le tristement célèbre candidat socialiste au score de 6,36% des dernières présidentielles, Benoît Hamon, successeur déshérité de François Hollande.


Comme il est de bon ton de proposer après avoir dénoncé, nous, le Front National, souhaitons permettre aux gens de pouvoir s’émanciper par le travail, en rendant attractif par diverses formes l’installation d’entreprises et d’usines dans notre département, en aidant les entrepreneurs à se développer, en formant nos jeunes aux futurs métiers puis de les aider à se lancer et de se battre pour réduire les charges qui pèsent sur les patrons de PME-PMI qui les inciteraient naturellement à embaucher plus …


La facilité est bien-sûr de prendre encore et toujours à ceux qui travaillent pour financer ceux qui profitent, mais qui votent pour ces personnes en place depuis trop longtemps et qui ont fait la preuve de leurs incompétences par leurs résultats, qui je le rappelle, place l’Aude au niveau des départements les plus pauvres de France avec un taux de chômage alarmant, tout en ayant les impôts locaux les plus élevés !

Rennes-le-Château : face à l’islamisme, le laxisme judiciaire a encore frappé

Communiqué de Maxime Bot, responsable FN du canton de Quillan :
Le jour du premier tour de l’élection présidentielle, une jeune femme portant un voile et parlant arabe a décapité la statue du diable rouge dans l’église de Rennes-le-Chateau puis a déposé un coran pour signer son acte. Le jour de son procès elle lança de nouvelles provocations : « Aujourd’hui, je souhaite officiellement rejeter la nationalité française pour demander la nationalité palestinienne » . Après de tels faits de violence et de provocation, elle repartit libre avec seulement deux mois avec sursis.

A l’heure où le terrorisme menace toujours plus la vie de nos compatriotes, il est extrêmement  inquiétant pour la sécurité des français et plus précisément des audois de laisser une islamiste qui a déjà frappé dans la nature.

Devant  cette décision judiciaire extrêmement laxiste et insultante vis à vis de notre patrimoine, nous rappelons que le fondamentalisme islamiste mène une guerre à nos valeurs de civilisation.

Protégeons d’urgence les nôtres en mettant hors d’état de nuire les ennemis de la Nation. La Haute Vallée n’a pas vocation à devenir un refuge pour l’islam radical !

Dimanche prochain, MOBILISATION GÉNÉRALE !

Affiche Christophe

Communiqué de Christophe Barthès, secrétaire départemental du FN11 et candidat sur la 1ère circonscription de l’Aude :

Chers amis,

Dimanche dernier, vous m’avez permis d’accéder au second tour de ces élections législatives. Je vous en remercie chaleureusement. Cependant, deux phénomènes peuvent nous inquiéter à la veille de ce second tour.

Premièrement, l’hystérie Macron, qui a clairement dupé une partie des Français, qui a cru, à défaut de projet concret, qu’elle incarnait un renouveau politique. Il n’en est évidemment rien et la majorité qui se dessine pour dimanche matin est un drame pour l’avenir de notre pays. Nos concitoyens s’en rendront tragiquement compte dans quelques mois.

Secondement, les nôtres ne se sont clairement pas mobilisés dimanche dernier. Par lassitude, désespoir ou désintérêt dans ces élections législatives qui passionnent moins qu’une présidentielle mais qui est tout de même capitale, le constat est là : beaucoup de patriotes se sont abstenus.

Mais rien n’est perdu : si nos électeurs retrouvent le chemin des urnes, nous pouvons alors l’emporter dimanche prochain ! Je compte sur vous pour voter et faire voter massivement pour ma candidature dimanche prochain. Il en va de notre devoir de patriotes : Résistons ! Chaque voix comptera.

Amitiés,

Christophe Barthès

Vos candidats aux législatives : Christophe BARTHÈS (1e circo)

Affiche Christophe
Candidat sur la 2ème circonsciption de l’Aude : Christophe BARTHÈS (suppléante : Régine PONT).
  • Edito :

Chers amis,

Il est grand temps. Grand temps de mettre fin au kidnapping de notre département par les socialistes il y a déjà 100 ans. L’Aude mérite tellement mieux que cela !

Vous aurez, les 11 et 18 Juin, la possibilité d’enfin pouvoir tourner cette page et de mener à l’assemblée nationale un député patriote, enraciné, neuf.

Paysan comme mon père, mon grand-père et toutes les générations avant-eux dans ce département, connaissant les réalités de notre territoire, j’aurai à cœur de défendre les petits, cette France des oubliés que les professionnels de la politique ont bien trop longtemps délaissée.

Les nôtres avant les autres ! Je me battrai sans relâche pour que nos jeunes puissent enfin retrouver l’espoir de réussir leur vie et fonder une famille sereinement. Je n’oublierai pas non plus nos anciens, cause qui me tient à cœur depuis des années, qui doivent pouvoir profiter des fruits d’une vie de labeur.

Enfin, étant moi-même vigneron, je connais les difficultés qu’ont les gens de la terre à vivre de leur métier, ces derniers étant pour la plupart obligés de faire travailler leur femme pour survenir aux besoins de leur foyer. Il n’est plus admissible qu’en France, plus d’un agriculteur se suicide tous les deux jours, ne parvenant plus à joindre les deux bouts. Une grande politique agricole Française associée à un patriotisme économique est plus que nécessaire pour sauver nos paysans, autrefois fierté et fleuron de notre Nation.

Je compte sur vous comme vous pourrez compter sur moi !

  • Biographie :

Christophe Barthès est né à Carcassonne en pleines vendanges en octobre 1966. Père de deux enfants dont il a obtenu la garde à son divorce, il connaît la difficulté de nombre de pères qui se battent au quotidien pour ce droit.

Fils et petit-fils de paysan depuis plusieurs générations à Trèbes du côté paternel, il est, du côté maternel, descendant de pieds-noirs espagnols partis sur la terre d’Algérie à la création de ce beau département Français.
Agriculteur et vigneron de terrain ayant repris le domaine familial, en conversion bio sur une partie de la propriété depuis quelques années, il connaît les difficultés du monde agricole qu’il subit et vit au quotidien comme tant d’autres oubliés de la ruralité.

Engagé très tôt en politique auprès de ses parents, c’est tout naturellement qu’il milite d’abord au RPR avant de rejoindre Charles Pasqua lorsqu’il prend position contre le traité de Maastrich
Après avoir voté aux deux tours de la présidentielle de 2002 pour Jean-Marie Le Pen, c’est en 2007 qu’il décide d’adhérer au Front National.

Ayant participé à plusieurs élections locales, il est élu conseiller municipal et chef de file d’opposition de Trèbes en 2014 puis conseiller régional d’Occitanie en 2015 après avoir été nommé secrétaire départemental du Front National de l’Aude en juin de la même année.

C’est avec honneur et fierté qu’il représentera la première circonscription de l’Aude pour ces élections législatives 2017 avec l’ambition de rendre la parole au peuple oublié de ce département sinistré qu’il affectionne tant.