Inauguration de la permanence de campagne de la 3eme circo

Christelle de l’Epinois, candidate FN aux élections législatives sur la 3eme circonscription, Julien Rancoule son suppléant, ainsi que des militants inauguraient la semaine dernière leur permanence de campagne à Limoux, située au 2 Rue de l’officialité.

Ce local sera ouvert les mardi, mercredi et samedi de 15h à 19h et le vendredi de 9h à 12h et 15h à 19h.

Screenshot_20170413-105444_1

Christophe Barthès refuse de célébrer le 19 Mars

IMG_0867Christophe Barthès, secrétaire départmental du FN11, conseiller municipal de Trèbes et conseiller régional d’Occitanie communique :

Le Président de la F.N.A.C.A de TRÈBES pouvait enfin se réjouir, et ne s’en est pas privé, avec l’aide de la municipalité, il pouvait inaugurer une plaque sous le titre trompeur de «  JARDIN du SOUVENIR » avec par ruse, l’astuce de mentionner après 2 autres dates qui, elles, sont illustres, celle du 19 mars 1962 et par cette astuce, y convier, personnalités, présidents et porte-drapeaux en nombre conséquent.

A constater que les morts d’autres conflits en Indochine, Tunisie, Maroc, OPEX ne sont pas sur cette plaque.

Il faut savoir que le cessez le feu du 19 mars 1962, appliqué strictement par l’Armée Française et rompu unilatéralement dès le lendemain, par les dirigeants FLN, et a marqué le début des massacres de 100 000 harkis sauvagement assassinés, de militaires et civils tués ou disparus et ce, jusqu’après l’indépendance de l’Algérie, le 5 juillet 1962.

Il est incohérent et insultant pour tous ces harkis et français qui ont été tués ou ont disparu après le 19 mars, d’avoir également retenu cette date (par une loi à caractère politique) de la journée d’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie, alors que cet hommage était déjà commémoré le 5 décembre (excepté par la F.N.A.C.A) depuis plusieurs années.

Seules deux associations ont choisi le 19 mars pour leur recueillement, c’est leur choix, cela n’a pas été celui des anciens Présidents de la République, y compris le Président Mitterrand. Le 22 septembre 2016, le Président Hollande, en reconnaissant le massacre dont les harkis ont été victime, a, de ce fait implicitement désigné le 19 mars 1962 comme le signal de ce massacre, confirmant donc le rejet de cette date pour tous ceux qui ont combattu aux côtés des harkis.

30 associations du monde combattant représentant environ 1,2 millions de membres expriment, encore aujourd’hui, leur désapprobation de la loi source de divisions sur le 19 mars 1962, laissant à chacun de décider en leur âme et conscience, en accord avec leurs présidents, de prendre part à ces cérémonies.

Nous considérons que la journée officielle d’hommage aux victimes de cette période douloureuse de l’histoire est le 5 décembre, et comme la loi du 28 février 2012 votée par la très grande majorité des parlementaires, assure que la mémoire de tous les morts pour la France, est honorée le 11 novembre, en même temps que la Victoire et la Paix.

Gilles Ardinat à Castelnaudary : « l’échec de l’€uro et ses conséquences »

À l’appel du Front National de la 3eme circonscription de l’Aude, Gilles Ardinat, professeur agrégé et conseiller régional FN/RBM, nous a fait le plaisir de tenir une conférence-débat sur le thème de « l’Échec de l’€uro et ses conséquences » mercredi dernier à Castelnaudary.

Thème important du programme de Marine, il est en effet essentiel de retrouver l’ensemble de nos souveraineté, y compris monétaire, pour pouvoir être maîtres de notre destin.
Nos adversaires jouant régulièrement sur les peurs à ce sujet, il est essentiel de se renseigner sur le sujet et de faire un travail d’information auprès des Français sur le terrain.

Non, Marine Le Pen ne veut pas une sortie brutale de l’€uro mais souhaite une sortie programmée, réfléchie, préparée, et ce après un référendum.
Non, un retour à une monnaie nationale ne serait pas une catastrophe pour notre économie, bien au contraire : le fait de retrouver une monnaie adaptée à notre économie boosterait nos exportations, relancerait donc notre industrie et créerait par conséquent de nombreux emplois.
Non, notre dette n’exploserait pas : la quasi-totalité de celle-ci étant conclue en Droit Français, celle-ci serait relibellée dans la nouvelle monnaie.
Non, les prix à la pompe n’exploseraient pas : plus de 80% du prix des carburants sont des taxes, qui par conséquent ne seraient pas impactés.

Les personnes venues en nombre ont ensuite pu poser des questions sur ce sujet qui intéresse visiblement beaucoup.

La soirée s’est ensuite terminée autour d’un apéritif et d’un buffet où tout le monde aura pu échanger de façon plus informelle.

Retrouvez l’article de La Dépêche ici.

Limoux : Face à l’impunité des racailles … Marine, vite !

Julien RancouleCommuniqué de Julien Rancoule, responsable FN du canton de Limoux et secrétaire départemental du FNJ 11 :

Le délinquant multi-récidiviste de Saint Antoine qui avait menacé et caillassé les gendarmes venus interpeller son petit-frère pour avoir agressé des jeunes au couteau a été jugé.

Condamné à cinq mois de prison … sa peine sera aménagée : il n’ira pas un seul jour derrière les barreaux malgré la gravité de ses actes !

Remercions le gouvernement de François Fillon qui, en 2009, a systématisé les aménagements de peines allant jusqu’à deux ans de prison.

Face au laxisme indécent de la droite et de la gauche, face à l’impunité de la racaille, seule Marine Le Pen aura le courage d’appliquer la tolérance zéro envers les délinquants et criminels !

Voir le précédent communiqué rédigé au moment des faits :  » Limoux : jusqu’à quand allons-nous laisser faire ? « 

Quillan : l’échec cuisant du « vivre-ensemble » !

15644836_1441870322519815_1886683933_nCommuniqué de Maxime Bot, responsable FN du canton de Quillan et secrétaire départemental adjoint au FNJ :

Suite à notre précédent communiqué dénonçant des faits d’ultra violences d’un immigré clandestin dans la cité des trois quilles, un grand nombre de riverains vivant à proximité des migrants nous ont contacté pour témoigner des gênes et de divers faits intolérables qu’ils subissent au quotidien. Le « vivre ensemble » est visiblement un échec !
Aujourd’hui ce migrant-délinquant, qui avait saccagé son logement et qui s’était rebellé face aux forces de l’ordre a-t-il été sanctionné, expulsé ?

Actuellement en période hivernale, combien de nos compatriotes sont dans le besoin, mal-logés ou sans domicile fixe ? Combien de logements sont utilisés pour les clandestins, aux frais du contribuable ?
Les pseudos-humanistes socialistes ont décidé d’accueillir, au nom de leur idéologie mondialiste, un nombre déraisonné de migrants économiques au détriment des Français.
La pauvreté ou le chômage n’existeraient donc pas dans la Haute Vallée pour eux ?

Pour retrouver une France Juste, Marine Le Pen est la seule candidate à proposer de rendre prioritaires les Français notamment en terme d’emploi, de logement et de prestations sociales.