Violences au collège de Bram : l’Éducation Nationale complice !

Julien RancouleCommuniqué de Julien Rancoule, secrétaire départemental du FNJ de l’Aude :

Si notre pays est en proie à une hyper-violence de plus en plus fréquente et à un laxisme généralisé, nos établissements scolaires n’en font malheureusement pas exception.

En effet, nous notons une multiplication des cas d’agressions d’élèves par de petites frappes dans différents collèges du département.
C’est le cas d’un jeune Brammais, souffre-douleur depuis des mois d’un groupe de racailles en herbe. Ce dernier, plusieurs fois racketté et passé à tabac, a notamment souffert d’un traumatisme crânien nécessitant plusieurs jours d’ITT.
Le collège ne semblant pas décidé à agir pour le protéger, la maman de l’élève a décidé d’alerter la direction départementale de l’Education Nationale.
Après enquête, cette dernière n’a rien trouvé de mieux … que d’inviter la victime à changer d’établissement ! Intolérable.
Il est grand temps que la peur change de camp : le collège ne doit pas être une zone de non-droit et les brutes doivent être mises au pli ou virées ! Il en va de la sécurité et de la réussite de notre jeunesse.

 

Publicités

La 3e circo en campagne pour Marine !

Les échéances électorales de 2017 approchant à grand pas, les responsables de cantons de la 3e circonscription de l’Aude (Ouest et Sud du département) se sont retrouvés en début de mois pour une réunion dînatoire. Au programme notamment : actions militantes à venir, organisation interne, communication, analyse géographique et découpage des secteurs.

Si ce rendez-vous fût productif et a permis de fixer un cadre de base pour les semaines et mois avenir, c’était également un moment bien sympathique autour d’une table aux saveurs locales où les différents invités ont pu discuter de sujets divers et variés dans un esprit de camaraderie.

Aussitôt dit, aussitôt fait : dès le lendemain, les différentes équipes étaient sur le terrain pour militer. Ainsi, les marchés de Quillan et Espéraza ont été tractés la première semaine, suivie la semaine d’après par les marchés de Castelnaudary le lundi, Bram le mercredi, et Limoux vendredi. Pour finir, des militants de Quillan ainsi que des membres du FNJ de la Haute-Vallée se sont rendus à une réunion pour la défense de la ligne TER Carcassonne-Limoux-Quillan.

Si nous avons noté que l’immense majorité des passants étaient catastrophés par l’état actuel du pays et du département et pour certain à bout de force de par leur situation personnelle, il est clair qu’une grande part d’entre eux fondent leur espoir sur une Victoire de Marine Le Pen en mai prochain.

Tenez bons, en 2017, on arrive !

3e Circonscription : matinée militante sur Montréal

Nouvelle matinée militante dimanche dernier sur la 3e circonscription de l’Aude. Les militants se sont cette fois attaqués au canton de Montréal.

Alors qu’une équipe s’est attelée au collage de l’ensemble du canton, deux autres binômes se sont chargés de tracter la commune chef-lieu.

Après l’effort, le réconfort, le groupe s’est retrouvé autour du verre de l’amitié dans le café du village.