La mairie de Limoux enterre le projet de déplacement du monument aux morts

Communiqué de Julien Rancoule, responsable FN du canton de Limoux :
Victoire ! Le projet de déplacement du monument aux morts a été annulé et nous nous en réjouissons.

Je tiens à féliciter tous ceux qui ont signifié leur vive opposition à ce projet, et ils étaient nombreux.

Je souhaite également remercier M.Tailhan et la municipalité d’avoir finalement écouté la voix des Limouxins. L’idée d’un référendum local proposée par un élu d’opposition avait été raillée par le premier magistrat en conseil municipal : les Limouxins se sont tout compte fait entendre par eux-mêmes !

Par ailleurs, la réflexion de réaménagement, d’éclairage et de nettoyage du monument et de son environnement va dans le bon sens. J’en profite également pour suggérer l’entretien de la statue située sur le Tivoli à proximité du Rond-point de Chalabre, « La défense du Drapeau » (soldat Français de 1870 agrippant un drapeau avec un Lion à ses pieds), qui est actuellement dans un triste état.

Limoux : les socialistes mettent nos anciens combattants aux égouts !

img_20171208_193856373576564.jpgCommuniqué de Julien Rancoule, responsable FN du canton de Limoux :
Ayant déjà exprimé par le passé ma désapprobation quant au projet de déplacement du monument aux morts, j’ai assisté avec stupéfaction à la dernière session du conseil municipal où la majorité socialo-communiste a proposé et voté le déplacement de ce dernier sur l’esplanade François Mitterrand.

Outre le fait que cette gabegie budgétaire coûtera au contribuable la modique somme de 200.000€, l’emplacement choisi est totalement inapproprié. Non seulement le monument va perdre toute solennité en se retrouvant dans un endroit bien moins visible et pris entre les places de parkings, la station de recharge pour véhicules électriques et la cohue des lycéens, mais pire : elle sera placée à l’ancienne station de vidange des eaux usées de campings-cars de la ville !

Quel mépris, quelle insulte pour nos anciens combattants que de les mettre sur des déjections !

Une pétition en ligne a été lancée et le Front National et moi-même mettrons en œuvre tous les recours qui sont à notre disposition pour faire annuler ce projet.

 

Signez et partagez la pétition : Cliquez ici

 

39395776541319968310.jpg

Parc éolien dans le Limouxin : un projet néfaste du système politico-financier

FN Limouxin

Communiqué de Julien Rancoule, responsable du Front National du Limouxin :

Le Front National du Limouxin tient à rappeler son opposition formelle au projet de parc éolien de Bouriège et Tourreilles. En effet, ce projet, soutenu par tout un système politico-financier (y compris M.Viola qui a attendu de ne plus être en campagne électorale pour soutenir publiquement la société Valeco), porte des nuisances considérables aux populations, à la faune et à la flore locale.
Destruction d’un site historique, entrave aux agriculteurs locaux, pollution visuelle, danger pour la biodiversité et la santé des riverains, et ce sans consulter les populations concernées.
Le Front National du Limouxin en appelle à l’arrêt immédiat des travaux et à l’organisation d’un référendum local : ce sont à eux de décider et non de grands groupes soutenus par les pouvoirs publics ! Le patriotisme plaidera toujours pour une écologie pragmatique, juste et respectueuse de nos territoires.

Inauguration de la permanence de campagne de la 3eme circo

Christelle de l’Epinois, candidate FN aux élections législatives sur la 3eme circonscription, Julien Rancoule son suppléant, ainsi que des militants inauguraient la semaine dernière leur permanence de campagne à Limoux, située au 2 Rue de l’officialité.

Ce local sera ouvert les mardi, mercredi et samedi de 15h à 19h et le vendredi de 9h à 12h et 15h à 19h.

Screenshot_20170413-105444_1

Limoux : Face à l’impunité des racailles … Marine, vite !

Julien RancouleCommuniqué de Julien Rancoule, responsable FN du canton de Limoux et secrétaire départemental du FNJ 11 :

Le délinquant multi-récidiviste de Saint Antoine qui avait menacé et caillassé les gendarmes venus interpeller son petit-frère pour avoir agressé des jeunes au couteau a été jugé.

Condamné à cinq mois de prison … sa peine sera aménagée : il n’ira pas un seul jour derrière les barreaux malgré la gravité de ses actes !

Remercions le gouvernement de François Fillon qui, en 2009, a systématisé les aménagements de peines allant jusqu’à deux ans de prison.

Face au laxisme indécent de la droite et de la gauche, face à l’impunité de la racaille, seule Marine Le Pen aura le courage d’appliquer la tolérance zéro envers les délinquants et criminels !

Voir le précédent communiqué rédigé au moment des faits :  » Limoux : jusqu’à quand allons-nous laisser faire ? «