Marie-Jo : retraitée et jeune militante FN

Publicités

Règlements de comptes à Narbonne : communiqué du FNJ

FNJ11 logoCommuniqué du FNJ 11 suite à la recrudescence des faits de violence au cœur de Narbonne :

Dans la nuit de samedi à dimanche derniers, des «jeunes » se sont affrontés dans une rue proche de la place Voltaire à Narbonne. Les voisins terrifiés ont immédiatement contacté les services de police.

Lors de cette rixe, plusieurs coups de feu ont été tirés. Elle fait suite à une lâche agression, devant la médiathèque. La meute connue et reconnue des tribunaux et des forces de l’ordre a attaqué alors avec une extrême violence quatre amis venus boire un verre. Les caméras ont filmé la scène d’horreur.

Depuis trop longtemps, nos centres historiques sont les lieux de rencontre entre gangs, imposant la loi de la rue à nos commerçants obligés de fermer boutique, nos anciens quotidiennement insultés et sans oublier nos enfants victimes en proie des dealers.

Nous ne pouvons plus accepter que nos centres villes deviennent de véritables zones de guerre urbaine, où la racaille règne en maître.

Pour retrouver une France apaisée, l’état doit faire appliquer sans laxisme les lois de la république.
Seule Marine Le Pen a la capacité et la détermination nécessaires pour appliquer la tolérance zéro face à la délinquance.

 

Collage et réunion de canton sur Narbonne

Vendredi 30 Octobre, des militants ont participé à une séance de collage d’affiches sur le thème de l’immigration à Narbonne.

S’en est suivi, le lendemain, une réunion de section pour les adhérents du Narbonnais, autour de Sylvie De Roeck, responsable du canton, Laure-Emmanuelle Philippe, responsable de la circonscription du littoral Audois, et Christophe Barthès, secrétaire départemental de la fédération du Front National de l’Aude.